Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Dieux du verdict - Michael CONNELLY

Publié le par Frogange

"meurtres, conspirations et homme de loi"

"meurtres, conspirations et homme de loi"

Une petite lecture dans l'ambiance "meurtres, conspirations et homme de loi", ça vous dit?!

Vous aimez les suspens des thrillers et la préparation de la défense des avocats et leur plaidoirie?

Il vous faut lire "Les Dieux du verdict"!

J'adore le style d'écriture de Michael CONNELLY, et que ce soit du côté "flic" avec son personnage Harry Bosch, ou côté "prétoire" avec son autre personnage fétiche Michael HALLER, je me régale!

Il faut avouer qu'au début, j'ai pris ce livre par "dépit", car je cherchais à lire la suite de Muchachas (dont je vous ai parlé ici)... que ma bibliothèque n'avait pas de dispo.

Alors pour patienter... j'ai pris un des auteurs dont je ne suis jamais déçue! ce grand metteur en scène du polar, Maître Michael CONNELLY. Et j'ai plutôt "très bien patienté" du coup... Hihihi

L'affaire devient nôtre tout de suite, et on s'investit autant que Michael (HALLER ou CONNELY!) pour résoudre ce délicat cas de défense.

Comme toujours, ça se lit facilement, rapidement, passionnément!

Un petit extrait pour vous mettre dans l'ambiance?

"Le juge avait décidé que, pendant leurs déclarations préliminaires, les avocats pourraient se tenir juste devant le box des jurés. Les avocats donnent à cet endroit le nom de « puits de justice », mais pour moi il s’est toujours agi du « terrain de la preuve ». Pas de la preuve au sens juridique du terme, mais de faire ses preuves devant les jurés, pour leur montrer qui on est et pour quoi l’on se bat. Il faut commencer par gagner leur respect si l’on veut leur prouver quoi que ce soit. Il faut être plein de ferveur et ne pas s’excuser de se battre pour l’accusé."

Et le résumé c'est par là...

Après avoir perdu son élection au poste de procureur, l’avocat Mickey Haller est au plus bas. Son ex, qui l’avait soutenu, s’est éloignée de lui et sa fille ne lui parle plus : elle lui reproche d’avoir fait libérer un alcoolique qui s’est aussitôt empressé de prendre le volant et de tuer une mère et sa fille. Mais un jour, il reçoit un texto de son assistante : « Appelle-moi, – 187. » 187 étant le code pour « meurtre », Haller sait qu’il va devoir se remobiliser pour défendre l’accusé. L’homme clame son innocence et, miracle, est prêt à payer 50 000 $ d’honoraires d’entrée de jeu. Sauf que la victime, Gloria Dayton, est une ancienne prostituée que Mickey aimait beaucoup et qu’il pensait avoir aidée à rentrer dans le droit chemin. Découvrir qu’elle l’a trompé en continuant de se prostituer et imaginer que c’est peut-être lui qui l’a mise en danger le met rapidement sous pression. Sans compter que certains personnages, qui devraient faire respecter la loi, se montrent violents, malhonnêtes et font savoir qu’ils n’apprécient pas qu’Haller se mêle de leurs affaires.
Hanté par les fantômes de son passé, l’avocat devra travailler sans relâche et user de tous ses talents pour résoudre l’affaire.

Babelio

Commenter cet article

vivi 28/02/2016 17:06

Je vois en effet que ce livre t'a plu ! Je suis tombée par hasard sur Connelly mais j'attends avec impatience l'occasion de lire autre chose de lui.

Frogange 06/03/2016 09:11

Oui Vivi, tu as raison parce que Connelly est un auteur vraiment talentueux. Je te conseille (hormis "Les Dieux du verdict") "Créance de sang". Ce livre m'a beaucoup marquée! Bonne lecture!! ;-)